undefined

Les chiens d’avalanche sont indispensables à la montage pour faire face aux avalanches car ils sont beaucoup plus rapides et beaucoup plus fort que l’homme. Après une avalanche, chaque minute est comptée et il faut savoir que passer 15 minutes, les chances de retrouver vivantes les personnes ensevelies sont divisées par 3.

Un chien d’avalanche est capable de couvrir 1 hectare en 20 minutes alors que 20 personnes couvrent un hectare en 20 heures ! Pour information, en France, nous disposons d’environ 300 chiens de sauvetage en montagne.

Comment se déroule l’éducation d’un chien de sauvetage

Cette éducation commencer vers l’âge de 15 mois et tout réside dans le jeu pour réussir cet apprentissage. Il faut passer par le mordant afin que l’objet destiné au mordant soit rapidement ancré dans sa mémoire, dans ses phases de jeu et les phases de loisirs avec le maître du chien. Puis on va commencer à travailler avec le chien, lui demander des choses simples et la récompense du chien sera l’objet qui sert au mordant.

Cet objet va permettre de transmettre la part du maître vers la part de l’étranger. C’est-à-dire qu’il sera alors possible de faire intervenir une personne étrangère qui servira de cobaye, en fait de victimes potentielles d’avalanche.
Dans un premier temps, c’est le maître qui va se placer dans un trou recouvert de neige et le chien va le chercher dans le but d’avoir sa récompense : c’est-à-dire l’objet pour le mordant. Ensuite, on va remplacer le maître par une tierce personne mais toujours avec l’objet pour le mordant.

Comme vous vous en doutez, lors d’une intervention réelle, les victimes de la montage n’auront pas un objet de mordant sur eux. C’est pour cela que dès que le chien trouve une personne sous le manteau neigeux, il est indispensable de remettre au chien immédiatement l’objet du mordant. Il faut toujours finir sur une note positive pour inciter le chien a gardé cet esprit de recherche.