En cas d'arrêt prolongé, s'isoler du froid et de l'humidité doit être le premier objectif. Le carré de mousse (dos du sac) améliore le confort. Un sac à dos double hauteur peut assurer la protection des jambes au meme titre qu'une couverture de survie. il faut penser que la position assise entraîne un refroidissement permanent du bas du corps.
Les conseils d'un accompagnateur en montagne pour vous protéger du froid en montagne


Les symptômes caractéristiques de l'hypothermie sont :

- la difficulté et l'absence de volonté pour se déplacer
- une fatigue qui paraît insurmontable

Comment se protéger ? :


L'influence du vent est primordiale. Par grand froid, sans vent, l'air situé entre les vêtements et le corps est réchauffé par celui-ci et il s'installe donc une mince enveloppe qui l'isole de l'air froid ambiant.
Mais s'il y a du vent, cette couche protectrice est "soufflée" et la peau est alors directement exposée au froid.

Cette explication très shématique permet de mieux comprendre que les effets du froid peuvent varier considérablement selon la vitesse du vent, même si la température enregistrée ne change pas.

Dans la neige, la meilleure protection reste l'abri enfoui sous la neige. Grâce à ce matériau isotherme, il est aisé de construire avec un matériel minimum (petite pelle à neige, gamelle) un abris en 45 min minimum (selon le nombre de personnes et la taille).

Dans tous les cas, la règle essentielle est d'éviter de se mouiller et de garder des vêtements secs.

3 petits carrés d'allume-barbecue et une petite boîte d'allumettes, ne pèsent rien et pourront avoir leur utilité pour faire un petit feu en cas d'arrêt prolongé dans la neige...

Pensez à ce vieux dicton "Couvre toi la tête, tu auras chaud aux pieds", car c'est par la tête que la plus grosse chaleur corporelle s'échappe....